Une vaste arnaque en Belgique

piratage en belgique

De plus en plus de gens se contentent de taper le nom d’une société (un commerce, un restaurant, etc) dans Google afin d’en trouver les coordonnées ou les horaires d’ouverture de groupe-occasion.fr

Un reflex très pratique (le résultat s’affiche rapidement, sous forme de carte, et il ne faut plus ouvrir de page web spécifique et zoomer pour trouver l’info), mais qui n’est pas sans danger : les données des établissements recensés par Google sont, visiblement, facilement modifiables.

C’est le cas actuellement avec de dizaines de commerces – au moins – en Belgique !

Depuis environ deux semaines, une arnaque touche de nombreux commerçants/indépendants en Belgique.

A nouveau, elle a lieu en ligne, mais cette-fois, au sein même de Google, qui a pourtant toujours su préserver l’image d’une entreprise maîtrisant parfaitement ses données (jusqu’à détenir ses propres data center, même en Wallonie).

Des individus mal intentionnés ont profité d’une faille dans ce qu’on peut appeler « l’annuaire commercial » (la version en ligne de nos anciens bottins de Pages Jaunes, finalement…) du géant du web.

Cette faille permet de modifier assez simplement les données de certains établissements répertoriés automatiquement par Google, et affichés sur les cartes (les fameuses Google Maps).

Le but: détourner (voler?) des clients en indiquant un autre numéro de téléphone.

« Et le pire, c’est que la plupart des établissements lésés ne s’en rendront jamais compte, car ils ne font pas attention à leur présence en ligne« , nous a expliqué Mathieu, qui travaille dans la création de sites web en région bruxelloise, après avoir contacté la rédaction de RTL info via le bouton orange Alertez-nous.

Source : rtl.be