Jeune conducteur, comment s’assurer?

assurance-voiture-3

Budget auto pour un jeune concducteur

Les jeunes conducteurs fraichement titulaires du permis de conduire doivent souvent payer une prime d’assurance élevée du fait de leur manque d’experience.

En effet, ils ne peuvent justifier d’un certain nombre d’années sans accident. Or, jeune conducteur rime souvent avec budget serré: le loyer de son premier logement, étudiant ou non, l’alimentation, les charges et le budget auto.

Les jeunes conducteurs ont un taux d’accident deux fois plus élevé que les conducteurs aguerris et les assureurs répercutent donc ce risque supplémentaire sur les primes d’assurance.
Un jeune conducteur dispose de 6 points sur son permis la première année, en général, la surprime appliquée est de 100% (http://www.taxi-motos-paris.eu)
La deuxième année, si aucun accident n’est à déplorer, il passe à 8 points et 50% de surprime, puis 12 points et 25% la troisième année.
Un jeune ayant fait la conduite accompagnée aura ses 12 points au bout de 2 ans et seulement 12,5% de surprime la troisième année, il a statistiquement cinq fois moins de risque d’avoir un accident.
Comment réduire ces frais d’assurance qui peuvent peser lourd dans les dépenses d’un jeune conducteur?

Une voiture d’occasion pas trop puissante

Vous ne pourrez pas payer peu d’assurance pour une voiture récente et puissante. Portez vous plutôt sur des véhicules de plus de 10 ans (car non côtés à l’Argus) et d’une puissance de moins de 100 chevaux.

Ensuite, ne prenez pas une formule « tous risques » pour ce véhicule, elle serait inutile car la valeur de la voiture sera trop faible et cela ferait surtout multiplié par deux le prix à payer.
Le mieux est de faire faire plusieurs devis d’assurance auto avant d’acquérir votre véhicule, vous pourrez vous rendre compte des économies possibles.